-
Le 04 April 2004 à 00:00 | mise à jour le 02 February 2015 à 07:34

Les micro-roulements : petits mais costauds !

Les micro-roulements : petits mais costauds !

Vous aviez du mal avec les normes A.B.E.C., ISO, les 608 ZZ, et autres 608 DD, attention, voici les 688 ! Un chiffre un peu barbare qui résume les dimensions de pièces de hautes précisions : les micro roulements. Issus des compétitions de vitesse, ils contaminent progressivement les autres formes de pratiques…

Mis en ligne par 

Un peu d'histoire...

Une analyse conduite par les chercheurs des grandes firmes a montré que les roulements 608 traditionnels étaient grandement surdimensionnés par rapport aux contraintes d'utilisation qu'ils rencontrent.
Vos roulements classiques, les 608, sont issus de l'industrie. Ils sont couramment utilisés parce qu'il conviennent aux fabricants en terme de coût de production et de facilité de maintenance. En revanche, les micro-roulements (les 688), ne sont utilisés qu'en roller skating.
Les teams de vitesse professionnels utilisèrent ce matériel assez tôt. Ils furent introduits pour la saison 1998-1999. Un seul magasin en distribuait à l'époque : Hawaii Surf. Ninja, une marque nippone a lancé le concept avec un roulement à 9 billes nommé « Mini-mizer ».
Depuis, les micro-roulements se trouvent fréquemment sur les modèles de haut de gamme fitness, hockey et vitesse. D'autres marques sont entrées sur ce segment du marché : Twincam, Powerslide, S.K.F...

Caractéristiques techniques

Les micro-roulements se différencient de leurs prédécesseurs par un gain de poids de près de 70%. Un 608 avoisine les 12 g contre seulement 3,2 g pour un 688.
Ce gain s'est opéré en réduisant la taille du roulement. L'alésage[1] est celui d'un roulement classique mais il est moins épais. Les billes ont un diamètre inférieur et sont plus nombreuses, la cage est également plus petite. On compte 9 à 12 billes contre 7 à 8 pour un roulement classique. Il en résulte une plus grande précision.
A l'apparition de ce produit, aucun diamètre de noyau de roue n'était adapté. Les fabricants proposaient donc une seconde cage rigide en matière composite pour ajuster le roulement au noyau de la roue.
On peut légitimement se demander si cette petite taille ne risque pas de provoquer une détérioration plus rapide. L'expérience montre qu'en réduisant la taille de la cage, on limite l'entrée des impuretés. Un micro roulement demande moins donc d'entretien qu'un roulement traditionnel.

Atouts des micro-roulements

Ces roulements améliorent considérablement les sensations de glisse. La friction et la résistance des billes contre la cage semblent diminuées. Lorsque les roues tournent à vide, leur temps de rotation est nettement supérieur à celui d'un roulement traditionnel de norme équivalente (A.B.E.C. 7).
Ils ne semblent pas « saturer » aussi vite qu'un roulement 608 dans les descentes à pleine vitesse. Ils procurent d'excellentes sensations de vitesse. Il nous paraît difficile de revenir à des roulements traditionnels en compétition.
En revanche, il existe des différences de roulage en fonction du sol. Si le revêtement est correct, le roulage est bon. Dès qu'il se détériore, on ressent un plus grand confort avec des roulements classiques.

En résumé

Les prix s'échelonnent de 45 à 100 Euros pour un jeu de 20 roulements (hors céramique). Un jeu de micro roulements en céramique flirte avec les 3000 F. L'usage s'oriente surtout vers la vitesse. Une telle précision peut être un atout sur du fitness ou du hockey haut de gamme, mais représente un investissement conséquent et pas forcément nécessaire pour les autres types de pratique.

L'avis de Christophe Audoire (Entraîneur du Team International Salomon)

Que penses tu des micros roulements ?

Je suis très favorable à leur utilisation. Dans un sport de vitesse, le gain de poids est un élément non négligeable.

Qu'apportent ils par rapports aux anciens 608 ?

Ils sont nettement plus légers que les roulements traditionnels. Si on multiplie par 20 roulements, l'économie est considérable. Leur rendement est impressionnant, ils roulent vraiment bien.

Y a t'il une véritable différence ?

On sent une nette différence. Les patins sont très "nerveux". Je les conseille beaucoup aux jeunes ...

Que donnent t'ils par rapports aux céramiques traditionnels ?

Le team Salomon n'a jamais utilisé de roulements en céramique...

L'avis de Franck Cardin (Team International Salomon)

Depuis quand roules tu en micro roulements ?

je roule en micro-bearings depuis les championnats du monde au Chili en 1999.

Que penses tu des micros roulements ?

Quand on y goutte, il est difficile de revenir en arrière, je trouve personnellement que la différence est assez flagrante, voire intéressante...

Qu'apportent-ils par rapports aux anciens 608 ?

Un rendement supérieur et surtout un gain de poids qui n'est pas négligeable, de plus je les trouve beaucoup moins fragiles.

Y-a-t'il une véritable différence ?

Personnellement, je pense que oui, maintenant je sais que parmi les meilleurs patineurs du monde certains ne veulent pas entendre parler du micro-bearing, il est vrai que sur une route qui n'est pas très belle le confort du gros roulement nous manque...

Que donnent t'ils par rapports aux céramiques traditionnels ?

Comme dit le proverbe, ce sont les cordonniers les plus mal chaussés, je n'ai jamais essayé les roulements en céramique et je n'utilise pas de roulements A.B.E.C. 5 et encore moins d'A.B.E.C. 7, j'utilise de l'A.B.E.C. 3.Ce qui est important c'est la préparation du roulement. en fonction de l'épreuve ou de l'activité, pour ma part je prépare mes roulements pour un marathon toujours de la même façon... Un bon lavage au white-spirit (j'enlève toute la graisse et l'assèche) et ensuite 2 ou 3 gouttes d'huile selon le type de compétition.

L'avis de Fabien Rabeau (Coureur du World Team Rollerblade)

Depuis quand roules tu en micro roulements ?

J'ai utilisé pour la première fois ce type de roulement fin 1999/début 2000 pour les Championnats du Monde au Chili lorsque j'étais chez Salomon. A l'époque, le système des bagues n'était pas encore au point. Depuis, j'ai intégré le team Rollerblade et je roule en « mini-mizer ».

En quoi sont-ils différents des roulements classiques ?

C'est surtout au niveau du gain de poids que l'on ressent une différence. Nous utilisons encore souvent les 608 à l'entraînement et les 688 en compétitions. Dès que l'on passe de l'un à l'autre on sent la différence au niveau du patinage. Par contre, du côté de la vitesse, j'ai l'impression que çà ne change pas grand-chose.

Que donnent t'ils par rapports aux céramiques traditionnels ou aux micro-roulements en céramique ?

Je ne sens pas de différence, il n'est arrivé de mélanger les deux sans me rendre compte. Que l'on prenne du A.B.E.C. 5 ou 7 change peu de choses. Par contre, les roulements en céramique sont beaucoup plus cher à l'achat et paraissent s'user plus vite.

Liens utiles

Les Mini-Mizer de Ninja
Le point complet sur les roulements de roller
Test : roulements Twincam ILQ-X MR2
Comment extraire ses roulements de roller
Test : roulements Twincam ILQ-X MR2
Fonctionnement de l'extracteur de roulements DS Innov
Entretien et nettoyage des roulements
Comment sont fabriqués les roulements de roller ?
Les micro-roulements : petits mais costauds !

Texte : Alfathor
Photos : Salomon et Alexandre Chartier
Mis en ligne  le 04 April 2004 - Lu 14180 fois


Envie de nous rejoindre ? Contactez-nous !

PUB