Avez vous la rage quand un vélo vous dépasse ?

Quelques questions sur des sujets divers et variés du roller qui demandent votre participation. Votez !

Modérateurs : BOBOR, DELVAR, Appache-Zwoofff, sg1_diablo, Rollo, Gadget, emile64, clochette, wawa, 8wd, alfathor

Avez vous la rage quand un vélo vous dépasse ?

Oui et j'essaie de me mettre dans son aspi
53
30%
Non, c'est plutot moi qui double
58
33%
ça me laisse indifférent
67
38%
 
Nombre total de votes : 178

Avatar de l’utilisateur
SinJOh
Messages : 11
Inscription : 21 avr. 2005 9:36
Localisation : MONTPELLIER
Contact :

Message par SinJOh » 24 janv. 2006 8:06

non serieux gadget ya des vannes qu'il faut mieux éviter la c relou enfin, perso çà m'a meme pas fait rire mais bon ...
Image

Nouki
Messages : 62
Inscription : 16 janv. 2006 17:52

Message par Nouki » 25 mai 2006 21:09

Moi perso, quand un vélo me double, j'essaie de me mettre dans sa trajectoire et je lui fait l'aspi, et la je le regarde en faisant un grand sourrir ... :lol: :lol: :lol:

Avatar de l’utilisateur
Roulettes
Messages : 23
Inscription : 20 juil. 2006 16:48
Localisation : Caen

Message par Roulettes » 20 juil. 2006 17:03

Boah sa me laisse indifférente mais je commence quand meme une petite course pour le rattraper :lol: . Sa fait toujours du bien :wink:

kween
Messages : 32
Inscription : 05 août 2006 15:39
Localisation : PORNICHET 44

Message par kween » 12 août 2006 8:46

:mrgreen:

a propos du dépassement par des vélos:

pour ma part sur le remblais Pornichet La Baule Le pouliguen 44 L.A. (Loire Atlantique), plusieurs cas de figure se présentent

l'aficionados qui se croit en plein Tour De France à la recherche de sa meilleure perf :roll: , qui sans prévenir déboule derrière vous en vous rasant les bras et vous insulte si vous l'avez éffleuré :evil: , là je réagis moyen en général :? une blague lancée à toute vitesse pour lui rattrapper les tympans histoire drôle pour détendre l'atmosphère et évacuer le stress post traumatique dû à la rencontre 8)

Daddy & Mamy
sur leur oldies but goldies bicycle, je double après avoir prévenu les furieux :!: (ils se reconnaitront plus haut) qui pourraient m'emporter le bras :o pour leur déjeuner :twisted: et souhaitant une bonne journée aux ancêtres ils adorent ça :D
Le jeu des 7 familles avec le pti dernier qui confond la chaussé avec une piste de slalom, toujours en dernier "parcqu'il est le + petit :o :!: :!: " "qu'il ne va pas vite" alors on le laisse derrière :cry: La en générale je sens monter en moi :x une forte démengeaison de mes lèvres :evil: , me calme immédiatement en zénant ma respiration, et annonce d'une voix douce "j'ai failli récupérer junior sur mes rollers" " vous devriez assurer sa sécurité et en même temps son éducation en restant derrière lui, en le guidant de la voix et de vos conseils de parent avisé" :) en général cela les laisse dans l'expectative :shock: mais je continuerai à semer les petites graines de bon sens si cela peut épargner un gamin d'être transformé en Road Pizza sous les roues d'1 chauffard :lol:

Avatar de l’utilisateur
Fenris
Messages : 7
Inscription : 08 août 2006 12:24
Localisation : Région parisienne
Contact :

Message par Fenris » 13 août 2006 15:02

Ni chaud ni froid. Je suis pas encore assez speed pour être concurrent, donc je me résigne, quand j'y fait attention!
Qui est le plus fou? Le fou ou celui qui le suit?

Powerslide Cell 2

(site web mochissime pour cause d'origine antédiluvienne)

ketouman
Messages : 22
Inscription : 05 juil. 2007 18:53
Localisation : Paris

Message par ketouman » 08 juil. 2007 18:08

Moi, ils me font rire les cyclistes. Je fais souvent du roller sur la boucle à Vincennes et il n'y a que des vélos de vitesse et des VTT speed. Chaque fois que j'essaye de prendre l'aspi d'un vélo qui ne va pas trop vite, le gars accélère pour me lâcher et puis ralenti une centaine de mètres + loin une fois qu'il a réussi. Dès qu'il entend mes roulements qui se rapprochent, il change de vitesse et appuie un petit coup. Il faudrait faire des roulements silencieux :D

flaac
Messages : 5
Inscription : 20 déc. 2007 16:18
Localisation : montpellier

Message par flaac » 20 déc. 2007 16:42

Moi je suis à vélo le plus souvent (enfin dés que je prend la nationale avec ses sorties d'autouroute et sections à 90), donc ça me fait bien marrer en général de voir les mêmes que je laisse derriere moi à deux roues tout faire pour me doubler quand j'en ai 8

karibou
Messages : 89
Inscription : 07 avr. 2006 21:18
Localisation : soisy sur seine 91

Message par karibou » 20 déc. 2007 17:25

avant je voulais tout le temps prendre l'aspi et je me cramais betement au bout de quelques centaines de metres. Maintenant je le fait quand je suis chaud. les cyclistes confirmés me font "exploser" rapidement. Pour les vtt ca dépend des niveaux certains peuvent me servir d'aspi tres longtemps d'autres accelerent comme des malades pour me lacher.
Il y aura toujours un petit parfun de compétition entre un vélo et un roller

Avatar de l’utilisateur
Greg77
Membre bienfaiteur
Messages : 278
Inscription : 10 oct. 2006 13:10
Localisation : Saint Cyr L'Ecole (78)

Message par Greg77 » 24 déc. 2007 10:29

Bonjour,
Perso je dirais que je m'en fiche un peu, je rigole par contre quand j'en vois en plaine le vent dans le nez qui font un peu moins les marioles qu'en descente et qu'il s'agit de pousser fort sur les pédales... plus facile pour eux en descente de doubler :lol:

Cordialement

Greg77

Avatar de l’utilisateur
Régis
Membre bienfaiteur
Messages : 3232
Inscription : 11 mars 2007 10:46
Contact :

Message par Régis » 24 déc. 2007 15:05

Idem je m'en moque maintenant, avant, c'était un plaisir, mais au bout d'un certain temps....

Avant, quand je tournais à Longchamp ou à Vincennes, certains cyclistes n'appréciaient pas et repartaient de plus belle.

Je n'étas pas fort du tout, mais je roulais vite quand-même.

Rike
Membre bienfaiteur
Messages : 631
Inscription : 02 juin 2005 22:17

Message par Rike » 24 déc. 2007 16:36

quand il accélère un peu, tu met une accélération franche et tu les décroche :D

T2k
Messages : 32
Inscription : 17 mai 2006 10:37

Message par T2k » 03 févr. 2008 16:14

Depuis que je fais du velo (suite a une fracture au pied qui ne me permetais plus de faire du roller pendant kelke moi), j'ai compris qu'à niveau égal, y'a vraiment rien à faire entre un cycliste et un patineur lol (velo de course vs roller carbone)

Le plus marrant comme ça été dit, c'est à vincennes.
Quand je m'y entrainnais en roller et que je prennais une aspi, y avait 2 cas de figure : soit les mecs ils trouvaients ça cool, soit ils essayaient d'accélérer. Dans ce 2ème cas, là plus part du temps je m'accroche jusqu'à l'épuisement, et souvent, ils finisent par ralentir comprenant qu'ils en ont plus plusieurs km avant de me faire décrocher lol. (à part quand t'as des furieux qui emènent a 50km/h, perso je fais pas 2 tours lol)

Mais sinon j'avouerai que ça m'énerve de me faire dépasser par un vélo :oops:

Avatar de l’utilisateur
quicky
Messages : 40
Inscription : 15 janv. 2008 19:38
Localisation : Grenoble
Contact :

Message par quicky » 03 févr. 2008 17:08

en centre ville en principe c est moi qui les double mais sur les voies vertes c est le contraire a part les gens a velo qui roulent normalement...
mais c est clair que c est tjs tentant d essayer de s accrocher :)
et en velo des que je vois un truc devant je bourrine pour doubler, j ai horreur d avoir qqun devant moi :lol:
Roces L200 4*84mm
Fila M100 4*100mm

Avatar de l’utilisateur
Rolling Stone
Messages : 10
Inscription : 06 janv. 2008 3:28
Localisation : Marseille

Message par Rolling Stone » 04 févr. 2008 0:56

quand je capte qu'il y a un velo devant moi ou deriere je me laisse depasser (je le regarde faire le fier) et je repasse a fond a coté de lui pour le larguer finalement 10 seconde plutard ^^

Prosper
Membre bienfaiteur
Messages : 863
Inscription : 16 févr. 2005 9:53
Localisation : La Rochelle
Contact :

Message par Prosper » 04 févr. 2008 15:26

T2k a écrit :Depuis que je fais du velo (suite a une fracture au pied qui ne me permetais plus de faire du roller pendant kelke moi), j'ai compris qu'à niveau égal, y'a vraiment rien à faire entre un cycliste et un patineur lol (velo de course vs roller carbone)

Le plus marrant comme ça été dit, c'est à vincennes.
Quand je m'y entrainnais en roller et que je prennais une aspi, y avait 2 cas de figure : soit les mecs ils trouvaients ça cool, soit ils essayaient d'accélérer. Dans ce 2ème cas, là plus part du temps je m'accroche jusqu'à l'épuisement, et souvent, ils finisent par ralentir comprenant qu'ils en ont plus plusieurs km avant de me faire décrocher lol. (à part quand t'as des furieux qui emènent a 50km/h, perso je fais pas 2 tours lol)

Mais sinon j'avouerai que ça m'énerve de me faire dépasser par un vélo :oops:
J'ai fait le même constat.
Il y a au moins 5 km/h d'écart en vitesse moyenne...
No pain, No gain

T2k
Messages : 32
Inscription : 17 mai 2006 10:37

Message par T2k » 04 févr. 2008 16:59

Prosper a écrit :J'ai fait le même constat.
Il y a au moins 5 km/h d'écart en vitesse moyenne...
C'est a peu près ça que j'ai constaté aussi !
Et surtout, en plus d'avoir une plus grande vitesse moyenne, on la tient plus longtemps

Hysteresis
Messages : 111
Inscription : 11 déc. 2007 20:34
Localisation : Le Havre
Contact :

Message par Hysteresis » 05 févr. 2008 21:10

pour moi, si je suis dans la rue et qu'il y a de la circulation. (because sur une ligne droite, le vent de face, j'peux pas lutter)
si un cycliste à le malheur de me doubler, qu'il soit sur la voie des bus, le trottoir, dans la rue ou n'en a même pas fait exprès !!!!
LA !!!! :? :? je me fais un plaisir de le ratrapper au train (sans me crever), ensuite je m'arrange pas le frôler mais de passer a 3 4 mètres de lui.
Histoire que je rentre avec surprise dans son champs visuel.
Puis je me remet dans sa trajectoire avec 10metres d'avance, je ralentit mon accélération, et je fini en gardant un rythme soutenue.
Par contre dès que j'en peut plus je prend une rue sécante, pour aller souffler.

PS: moi c'est par les Bus que j'ai horreur de me faire dépasser !
Mais bon c'est plus facile de les redoubler car ils ont pas mal d'arrêts, et les feux à respecter, pas nous!
Mon Club/Krew L.H.S.K (Le Havre Skate Krew) site web: www.lhsk.news.fr
FilaM100 en 100mm ou en 110mm ; SebaFR Bleu 5x84, SebaHighDeluxe 4x84; SebaHighCarbon 4x80

MON FACEBOOK: http://www.facebook.com/people/Francky- ... 1297821202

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4647
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Message par gui_gui » 12 juil. 2011 9:19

Déterrage de topic digne des plus belles fouilles archéologiques :lol:

À propos des vélos : il en existe plusieurs genres : les fous furieux en vélo course qui speedent comme des fusées, ceux-là, j'essaye même pas de les coller, le différentiel est trop important.
Y'a aussi les vélos course avec une allure bien soutenue, alors quand c'est jouable et si l'occasion se présente, j'y vais ! Encore faut-il que ce ne soit pas dans le cadre d'une très longue rando, je ne vais pas foutre en l'air mon rythme et mes cuisses juste pour un fun éphémère.
L'autre jour, l'occasion s'est présentée à moi : j'étais sur un 70 bornes, donc, à fond (enfin, à fond raisonnablement, à 26,5 kmh de moyenne pendant 2h30)
Et voilà que 3 jeunes (environ 20 - 25 ans) me dépassent en vélo course, avec cependant un faible différentiel de vitesse. J'accélère aussi sec et je leur colle à la roue. Une super aspiration ! 3 vélos devant moi, c'est énorme : je ne sens même plus le vent. Il y a quelques accélérations de leur part, et je reste bien collé. On file comme ça à 35 kmh environ sur 1 km, mais voilà le gratton… ils me distancent. Au bout de 500 m, je les recolle encore grâce au sol redevenu lisse. C'est là qu'il y en a un des 3 qui crève un pneu ! Trop dommage, les jeunes doivent s'arrêter, je les laisse, non sans les avoir remercié pour le "bout de conduite" !

Une autre fois, toujours sur un 70 bornes, je gagne du terrain lentement sur un vélo, il est en mode genre vitesse - ballade - tout terrain. Au moment où je le dépasse, il s'exclame "eh mais p'tain wow c'est quoi ça !" (apparemment étonné qu'un roller le dépasse). Mais voilà une côte, et il me dépasse dans la côte, et me lance : "Ha ouais hein, pas mal quand même…" (apparemment satisfait), mais j'accélère dans la côte, et dans la descente je le dépasse tranquille. Je maintiens le cap sur le plat, et il n'arrivera plus à me recoller, il est largué ! Ha là c'est moi qui suis satisfait ! :lol:

Enfin il y a les randonneurs et les baladeurs : bon, pour ceux-là, il n'y a aucun mérite à les dépasser, par contre il faut bien prévenir car il y a un gros différentiel, et souvent ils occupent toute la largeur de la piste !

XSFred

Message par XSFred » 12 juil. 2011 11:39

C'est plus de l'archéologie, c'est du forage lointain :)

Les VTT qui ont des vitesses très courtes sont faciles à prendre pour nous. Dernière petite satisfaction : on rattrape des vélos, et on leur demande, sur le ton de la conversation, pendant que les pauvres moulinent comme des damnés : "Bonjour, on va bien à Dieppe par là ?"

Dans Paris, où le patineur fait partie du décor, certains cyclistes n'hésitent pas à lancer un petit clin d'oeil de défi, qui déclenche généralement la poursuite. Dans les côtes je me fais larguer, mais dans le trafic ça se discute :).

Globalement les relations avec les cyclistes sont plutôt bonnes, en dépit du fait que nous occupons LEURS voies pour lesquelles ils se sont battus pendant de longues années, ce qui n'est pas notre cas. Pardonnez-moi de rappeler au passage que selon le code de la route français, le patineur est un piéton, ce qui lui interdit l'accès aux pistes cyclables, mais lui autorise les voies vertes. Dans la réalité on trouve des patineurs partout y compris dans l'escalier.
Dernière modification par XSFred le 12 juil. 2011 13:06, modifié 1 fois.

jipe
Membre bienfaiteur
Messages : 960
Inscription : 31 mars 2005 9:50

Message par jipe » 12 juil. 2011 12:46

Mon experience des cyclistes surtout le genre super sportif en combi moulante bariolée et qui prennent les pistes cyclables pour des pistes d'entrainement est plutot negative !

Ces fous furieux sont d'abord dangereux pour les autres cyclistes (surtout si ils sont en petit peloton) car sur les pistes cycbles il y a aussi des familles avec enfants, des papy et mamy qui se baladent etc. Ces cyclistes sont l'équivalent des automobilistes qui prennent les routes pour des pistes de rallie.

Ils sont aussi dangereux pour les rollers (et je rappelle qu'en Belgique, contrairement a la legislation en France, les rollers sont autorisés/obligés comme cyclistes d'emprunter les pistes cyclables), cela fait la deuxieme fois qu'un de ces fous furieux m'accroche et m'éjecte sur le bas coté en essayant de me dépasser (le probleme est qu'ils estiment mal la largeur du patineur et accrochent la jambe au moment ou elle s'écarte en fin de poussée).

Le premier s'etait courageusement enfuis en sprintant sur son beau vélo clinquant, le second par contre a finis dans le fossé longeant la piste cyclable ce qui n'a pas fait du bien a son beau vélo tout carbone :evil:

Répondre