La Moselle en Roller

Toutes les informations sur les randonnées roller dans les villes, les balades sur roulettes (avec un seul "L") mais aussi les raids et la pratique du roller sur longue distance...

Modérateurs : BOBOR, DELVAR, Appache-Zwoofff, sg1_diablo, Rollo, Gadget, emile64, clochette, wawa, 8wd, alfathor

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4580
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 14 août 2020 5:41

Merci pour tous ces gentils messages de soutien. Pour le casque, je m'étais pourtant dit, depuis l'année dernière, de toujours le porter. La vague de canicule a eu raison de mes bonnes résolutions. Avec le casque, la sueur qui parvient jusque dans mes yeux, wow, comment dire : c'est du corrosif, ça brûle comme du produit ménager. Je ferai en sorte de placer le bandana sous le casque, pour absorber.

Au sujet de l'obstacle qui m'a déséquilibré, je pense que ça nous est tous arrivé de rouler sur un bout de bois, sans problème, par contre, on connait tous le genre de truc dur, qui adhère à la piste, et là on se dit : saleté de truc, c'est pas le moment d'être en phase de chute interne, avec le patin retour bien haut derrière. C'est vraiment ça qui m'est arrivé.

J'étais dans une période d'activités très soutenues, la fatigue était accentuée par cette vague de canicule, et je ressentais parfois cette sensation liée au surentrainement, lorsqu'on bute toujours sur les mêmes problèmes : pour moi, c'était : douleurs aux malléoles, voûtes plantaires, points de pression sensibles, baisse des performances en moyenne de vitesse pure, sans parler du moral qui fait des hauts et des bas.

Les blessures m'ont mis K.O. pendant 4 jours, puis j'ai commencé à émerger et j'ai fait le point sur cette histoire. Ceux qui me connaissent savent que je ne fuis jamais devant mes responsabilités, j'aurais même tendance à m'en mettre sur le dos plus que nécessaire.

Me voici donc de retour, avec des jambes qui réclament leur dose de charge dure. Je recommande fortement dans ces cas-là, la chaise sans appui. Ah, tu veux avoir mal ? 2 minutes position chaise, jambes pliées à angle droit, bras contre la poitrine. Plusieurs fois, et les imitations, les squatts... Les pompes ? Heu !... le docteur a dit NON. Et enfin, longues marches à pied (hier 4 heures) durant les horaires autorisés, bien entendu. :roll:

Avatar de l’utilisateur
Chris9481
Messages : 560
Inscription : 07 août 2018 7:53
Localisation : 77 Seine et Marne

Re: La Moselle en Roller

Message par Chris9481 » 19 août 2020 20:54

Je te souhaites une bonne recup Guigui. Tu n'a pas de chance avec les chutes, c'est le coup bete la brindille qui se coince. Bon courage
LD by Powerslide, Cadomotus 3*110+1*100, Atom Boom/MPC Black Magic

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4580
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 20 août 2020 19:03

Merci Chris, je prends mon mal en patience... du coup j'ai complètement modifié mes habitudes.
Le bras droit ne doit pas être sollicité, donc ni pompes ni vélo, ni roller (trop risqué)
Exercices d'abdos, de chaise, squatts et imitations, mais léger. c'est surtout marche à pieds (entre 4 et 6 h par jour) dans des coins broussailleux accessibles uniquement à pieds, dans la chaleur, je découvre ma campagne :)

Avatar de l’utilisateur
Kéno40
Membre bienfaiteur
Messages : 3164
Inscription : 01 sept. 2009 13:46
Localisation : 92

Re: La Moselle en Roller

Message par Kéno40 » 20 août 2020 19:22

Euh c'est quoi les imitations ?

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4580
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 20 août 2020 19:41

c'est du patinage technique, lent, décomposé... sans patins :
Selon Pascal Briand :
https://www.youtube.com/watch?v=fW2B4uuoOG8

Selon Elton de Souza :
https://www.youtube.com/watch?v=VDLQlSJdCtY

Je n'ai pas de planche à glisse, mais pour utiliser celle-ci, il faut d'abord maîtriser les imitations :
https://www.youtube.com/watch?v=bY7CucoLbrg

Avatar de l’utilisateur
Kéno40
Membre bienfaiteur
Messages : 3164
Inscription : 01 sept. 2009 13:46
Localisation : 92

Re: La Moselle en Roller

Message par Kéno40 » 20 août 2020 20:20

Ah merci !
J'aurais dit décomposition.
D'ailleurs c'est une planche a glisse Home made ça. C'est facile a faire !
Mais c'est vrai que l'intérêt, c'est le miroir en face...

Avatar de l’utilisateur
Fenlabise
Messages : 226
Inscription : 13 avr. 2015 19:40

Re: La Moselle en Roller

Message par Fenlabise » 21 août 2020 14:12

Bon rétablissement Gui Gui
Tu ne s’est pas rien foutre te reposer te caler dans ton canapé regarder la TV lire un bouquin de t’en en tant cela peut faire bien .

Avatar de l’utilisateur
Kéno40
Membre bienfaiteur
Messages : 3164
Inscription : 01 sept. 2009 13:46
Localisation : 92

Re: La Moselle en Roller

Message par Kéno40 » 21 août 2020 14:42

Fenlabise a écrit :
21 août 2020 14:12
Bon rétablissement Gui Gui
Tu ne s’est pas rien foutre te reposer te caler dans ton canapé regarder la TV lire un bouquin de t’en en tant cela peut faire bien .
C'est pas forcément vrai. Quand je fais ça, j'ai mal au dos....

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4580
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 23 août 2020 17:46

Hello Fenlabise, je n'ai ni canapé ni télé ! Mais j'ai des bouquins (tous lus évidemment)
T'inquiète quand vraiment je veux glander, je pionce carrément, de bonnes siestes en plein air au bord de la rivière.
Et séances photos, aussi, et je m'arrête juste pour regarder la nature, ça me suffit. Surtout pas de télé, ça fait du bruit et mal aux yeux.

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4580
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 23 août 2020 17:49

23 Août 2020 (Dimanche)
Reprise du roller, tout en douceur... après 15 jours de marche...
En Bont Jet platines PS XXX 13" 3x125 roues Matter Disc Core F0 un peu usées, et casque, bien sûr.

Vraiment très frais ce matin : seulement 18°C, avec du vent assez fort d'Ouest, entre 20 et 30 kmh, ciel nuageux avec éclaircies.
Lors de mon contrôle de l'épaule, vendredi dernier, le chirurgien m'a dit de ne plus porter l'attelle (seulement si je suis très fatigué). Je dois retrouver ma mobilité. Seulement, vu la douleur et l'impossibilité de faire certains mouvements, il se pourrait bien que les tendons aient été touchés. Kiné prescrite pour 3 semaines, au terme desquelles on fera un nouveau bilan.
Vraiment beaucoup de marche à pieds ces derniers jours, 5 heures par jour en semaine, et plus 7 heures par jour les week-ends, plus des exercices d'abdos très soutenus chaque jour.
Hier samedi, grosse fatigue, repos au bord de l'eau où j'enchaîne sieste sur sieste.
Le bras droit, libéré de son attelle, récupère vite de l'amplitude, et les douleurs, bien que toujours présentes, diminuent notablement.
Un test rapide d'appui sur le guidon de mon vélo m'indique qu'il m'est impossible de faire du cyclisme pour le moment.
Ce dimanche matin, je me dis que l'heure est venue de rechausser les patins, mais en douceur. Pour cela, je choisis de faire des allers-retours le long de mon spot d'entrainement préféré : la rue des Jonquières : parfaitement déserte les week-ends, bien roulante, et en faux plat.
J'ai le vent en latéral, ce qui ne gêne pas trop, surtout à l'allure que je vise.
Les premiers kilomètres sont pleins d'appréhension, et même au bout d'une heure je ne me laisse pas facilement aller en tombé de poids du corps, ni en double poussée. Je me contente d'un roulage le plus régulier possible, sans forcer.
Départ 07h45
2 allers-retours sur la rue des Jonquières
6,72 km en 16:01, soit 25,2 kmh (max. 35,2 kmh)
Au bout de 2 tours, je ressens le besoin de desserrer à gauche : je change en fait de chevillères, j'en mets une plus fine.
Départ 08h14
8 allers-retours sur la rue des Jonquières (en haut de la côte, je pousse jusque dans une zone industrielle où j'ai plus la place pour faire mon demi-tour).
28,19 km en 1h06:25, soit 25,5 kmh (max. 41,0 kmh et non pas 53 kmh comme le GPS l'a indiqué.)
Total du patinage matinal : 34,91 km en 1h22:26, soit 25,40 kmh

Après le ride, je dois re-thermoformer un peu à gauche pour écarter au niveau de la malléole gauche externe et malléole droite interne.

La journée se poursuit sous les nuages et dans le vent : la météo a décidément beaucoup changé. Je me prépare pour une deuxième sortie, cette fois sur la piste.
Toujours le vent d'Ouest, ou WSW, entre 20 et 30 kmh, avec une température qui culmine à 21°C.
Départ 15h58
Ennery - Thionville D953
18,54 km en 40:20, soit 27,6 kmh (max. 37,0 kmh)
C'est donc du patinage sans les bras. Par chance, la position bras dans le dos ne me gêne pas à droite. Exceptionnellement, quand il y a une mini côte pour franchir un pont, je sors le bras gauche. Sinon, je garde un patinage bien à plat, sans les bras. C'est là que je me rends compte combien les bras peuvent aider parfois à soulager les jambes ! Exercice intéressant donc.
Je me sens déjà plus sûr de moi, néanmoins beaucoup de prudence bien sûr lors des croisements avec vélos et autres piétons.
En quittant Thionville au retour, je dépasse joyeusement 3 gars en gyropode (monoroue) électriques. Je les gratte les doigts dans le nez dans la côte de l'écluse.
Personne ne me dépasse sur ce ride, les cyclistes vitesse n'étaient pas de sortie apparemment.
Retour départ à 16h39
Thionville D953 - Ennery
18,20 km en 41:16, soit 26,5 kmh (max. 37,2 kmh)
Total du ride : 36,74 km en 1h21:36, soit 27,01 kmh
Total de la journée : 71,65 km en 2h44:02, soit 26,20 kmh

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4580
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 30 août 2020 19:23

29 Août 2020 (Samedi)
Après une semaine sans roller ni vélo, à ne faire que des exercices d'abdos, de gainage et d'assouplissements, voici enfin le week-end !
C'est un samedi ensoleillé, malgré de nombreux nuages, un peu frais (20°C), et avec du vent de Sud ou de SSW entre 15 et 30 kmh.
Roulage 90 km en Bont Jet platines PS XXX 13" 3x125 roues MPC Street Fight X-Firm usées. Je choisis ces roues parce que c'est tout simplement les plus faciles à emmener. Souples, rebondissantes, avec du grip, c'est la sécurité absolue et un confort assez honnête.
Je décompose ces 92 km en plusieurs étapes, pour profiter de cette belle journée et garder des forces. Mon bras et épaule droite ne me dérangent pas trop, je garde ce bras toujours dans le dos, je ne m'aide que du bras gauche, et encore, que dans les petites côtes.
Mais la blessure m'a pris beaucoup d'énergie : je fatigue vite, j'ai assez mal aux pieds et aux lombaires (ça, c'est les abdos !)
Départ 11h37 : Ennery - Thionville
18,43 km en 38:48, soit 28,5 kmh (max. 38,2 kmh)
Pause 3 min. au carrefour Rue de la Digue/D953
Départ 12h18 : Ennery - Ay-sur-Moselle
12,18 km en 30:29, soit 25,6 kmh (max. 33,4 kmh)
Pause 25 min. à Ay-sur-Moselle, en face de Talange.
Départ 13h13 : Ay-sur-Moselle - La Maxe
12,56 km en 29:12, soit 25,8 kmh (max. 37,2 kmh)
Pause 2 min. à La Maxe.
Départ 13h44 : La Maxe - Ennery
12,05 km en 27:08, soit 26,6 kmh (max. 35,2 kmh)
Pause 1h12 chez moi.
Départ 15h23 : Ennery - Thionville
18,15 km en 40:21, soit 27,0 kmh (max. 36,5 kmh)
Pause 3 min. au carrefour Rue de la Digue/D953
Départ 16h09 : Thionville - Ennery
18,20 km en 43:00, soit 25,4 kmh (max. 36,0 kmh)
Total de la journée :
91,57 km en 3h28:58, soit 26,29 kmh
Et c'est tout pour aujourd'hui !


30 Août 2020 (Dimanche)
Puisqu'il ne serait pas prudent de pratiquer le sprint actuellement, et que j'en serais de toutes façons bien incapable vu l'état de mon épaule droite, je me dis que je vais rouler en mode "économie d'énergie", en fond quoi. D'autant plus que les longues sorties vélo ne semblent pas être pour tout de suite, l'appui sur le guidon me paraissant encore trop douloureux.
C'est une journée automnale : 12°C le matin, ciel voilé, laiteux, un soleil timide, un peu de vent 10 à 15 kmh de Nord-Ouest, et ça monte difficilement jusqu'à 16°C vers la fin de la matinée.
Sortie matinale 60 km en Bont Jet platines PS XXX 13" 3x125 roues MPC Street Fight X-Firm usées.
Départ 07h45 : Ennery - Thionville
18,42 km en 43:44, soit 25,3 kmh (max. 33,1 kmh)
Arrivé au carrefour Rue de la Digue/D953, je continue jusqu'à la gare de Thionville, en mode urbain.
Départ 08h31 : Thionville D953 - Gare
2,37 km en 6:21, soit 22,4 kmh (max. 34,9 kmh)
Manque de bol, les guichets sont fermés ! Faudra que j'y retourne...
Départ 08h43 : Gare - Thionville D953
2,52 km en 7:06, soit 21,3 kmh (max. 37,5 kmh)
Total du mode urbain :
4,89 km en 13:27, soit 21,81 kmh
Départ 13h44 : Thionville D953 - La Maxe (en poussant un peu après le club d'équitation)
26,73 km en 1h01:14, soit 26,2 kmh (max. 38,5 kmh)
Pause 5 min. vers le club d'équitation
Départ 10h03 : La Maxe - Ennery
12,30 km en 29:07, soit 25,4 kmh (max. 32,7 kmh)
Total de la sortie en mode fond :
57,45 km en 2h14:05, soit 25,70 kmh
Total de la sortie fond + urbain :
62,34 km en 2h27:32, soit 25,35 kmh

Après du repos et une petite sieste, je remets un ride 60 bornes, cette fois avec les Matter, plus roulantes.

Sortie l'après-midi 60 km en Bont Jet platines PS XXX 13" 3x125 roues Matter One20Five Disc Core F0 usées en 122 environ.
Départ 14h24 : Ennery - Thionville
18,38 km en 43:44, soit 25,2 kmh (max. 33,8 kmh)
Arrivé au carrefour Rue de la Digue/D953, je continue jusqu'à la gare de Thionville, en mode urbain.
Départ 15h07 : Thionville D953 - Gare
2,34 km en 5:50, soit 24,1 kmh (max. 34,5 kmh)
Cette fois, les guichets sont ouverts...
Départ 15h23 : Gare - Thionville D953
2,54 km en 7:18, soit 20,9 kmh (max. 40,6 kmh)
Total du mode urbain :
4,88 km en 13:08, soit 22,29 kmh
Départ 15h32 : Thionville D953 - La Maxe
25,54 km en 1h00:58, soit 25,1 kmh (max. 34,7 kmh)
Pause 30 min. au carrefour de la route de la Maxe (interversion des roues, les pieds nus à l'air libre, ça fait du bien !)
Le ciel se couvre de plus en plus, le vent a forci, il ne fait que 18°C, on dirait l'automne.
Départ 16h54 : La Maxe - Ennery
12,03 km en 28:41, soit 25,1 kmh (max. 36,7 kmh)
Un jeune gars qui roule en fixie me rattrape, je le colle, pour profiter de son aspi (on a le vent de face).
Une fois rentré, après la douche, une petite averse tombe dehors : bonheur !
Total de la sortie en mode fond :
55,95 km en 2h13:23, soit 25,16 kmh
Total de la sortie fond + urbain :
60,83 km en 2h26:31, soit 24,91 kmh
Total de la journée en mode fond
118,29 km en 4h40:55, soit 25,26 kmh
Total de la journée en mode urbain
9,77 km en 26:35, soit 22,05 kmh
Total de la journée (fond + urbain)
123,17 km en 4h54:03, soit 25,13 kmh
Total du week-end :
214,74 km en 8h23:01, soit 25,61 kmh
Tout ça presque sans les bras, sans trop forcer.

Image

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4580
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 04 sept. 2020 20:53

04 Septembre 2020 (Jour de congés)
Encore une semaine sans roller ni vélo. La blessure à l'épaule m'a mis un sacré coup de fatigue, et je n'ai ni la force ni le courage d'aller rouler tôt le matin ou tard le soir. J'ai laissé tomber les exercices d'abdos, décidément trop mauvais pour mes lombaires. Du coup, gainage, assouplissements, imitations, squats et c'est tout.
Je me suis pris mon vendredi, pour un bon week-end de 3 jours !
Et c'est un très beau vendredi : jusqu'à 31°C l'après midi, mais avec pas mal de vent d'Ouest (NW ou SW, c'est variable), entre 15 et 25 kmh.
J'ai dû encore thermoformer mes boots de Bont Jet, pour les élargir, car, curieusement, des points de pression sont apparus au talon droit et aux malléoles de chaque côté. Il est possible que mes boots commencent à se faire vieux, leur forme est devenue bizarre au bout de 5 ans d'utilisation intensive et de thermoformages répétés.
J'ai tellement élargi que je ne suis pas vraiment maintenu, mais comme j'adopte un patinage lent et ample, ce n'est pas vraiment un problème.
Je me fais une sortie 100 km en Bont Jet Platines PS XXX 3x125 13" roues Matter One20Five Disc Core F0 usées.
Et c'est une sortie que je veux sans pause, pour me tester sur 100 km sans m'arrêter.
Hélas, mes boots n'ont toujours pas la bonne forme et je dois faire 2 pauses afin de laisser refroidir à l'air libre mon talon droit qui menace de faire une ampoule.
J'embarque un mini sac à dos avec un peu de nourriture (pain complet - fromage, figes sèches, raisins secs), car je vais faire mon repas de midi en roulant.
En plus de ça, 2 gourdes d'eau (2 x 600 ml) qui s'avèreront insuffisantes.
Départ à 10h00 pile du matin
D'Ennery, je pointe sur Thionville, où je fais mon demi-tour à la D953, puis je redescends vers le Sud, vers La Maxe. Un gars plus âgé que moi me dépasse en vélo route, je le colle : on a vent de face, et c'est une aubaine car il roule à 27-28 kmh, ce qui me convient parfaitement. On discute en chemin : il va jusqu'à Metz. Comme je vois que mes 2 gourdes seront insuffisantes, je profite de l'occasion pour le coller comme ça jusqu'au pont Éblé, à Metz, et je le quitte en bifurquant vers le pont des Morts, après avoir bien profité de son aspiration sur une douzaine de kilomètres.
La traversée de Metz est toujours assez technique, et, arrivé au Plan d'Eau, je sens qu'il va falloir que je déchausse un peu tellement ça chauffe au talon.
Je remplis une de mes gourdes à une fontaine, rechausse et repars vers le Nord, direction Thionville encore une fois.
Hélas je dois refaire une pause à l'écluse de Richemont, il y a surchauffe ! Je verse un peu d'eau sur mes pieds, rechausse et termine mon run de 100 km après un demi-tour à Thionville, sans trop de douleur cette fois, mais avec un sacré vent de face.
Détail du ride de 100 km :
101,34 km en 3h59:11, soit 25,4 kmh (max. 37,4 kmh)
Temps total avec les pauses : 4h23:23, soit 23,08 kmh.


L'après-midi est chaud, je me repose un peu. Je réchauffe encore mes boots, mais cette fois pour les resserrer à nouveau ! Car je trouve que quand c'est trop élargi, franchement le patinage devient hasardeux. En fin d'après-midi, je rechausse pour un ride 36 km. Après plusieurs essais chez moi, finalement, je ne porte plus les chevillères néoprène, que je soupçonne d'être à l'origine de plusieurs problèmes :
- Problème de surchauffe du talon/malléole, à cause de la matière néoprène, très isolante.
- Problème d'épaisseur mal répartie : l'idée même d'ajouter de l'épaisseur uniquement au niveau du talon est absurde. C'est l'ensemble du pied qu'il faut maintenir.
- Problème de point de pression douloureux le long du coup de pied à cause de la couture des chevillères, placée à cet endroit, et soumise à la pression du laçage juste au-dessus, absurde aussi.
Je tente donc un resserrage des boots, sans chevillères, juste chaussettes, et on verra.
En fait les sensation sont bonnes, même si je suis un peu fatigué de mon 100 bornes de tout à l'heure.Pas de surchauffe, bon maintien et pas de point de pression sur le coup de pied.
En route je rattrape deux gars à vélo : l'un en route, l'autre en VTT, torse nu. J'ai un faible différentiel, je les suis en grignottant mètre après mètre, puis une fois que j'ai bien pris leur rythme, je mets une bonne accélération et je les dépasse.
Au bout de quelques centaines de mètres le VTT, qui m'a pris en chasse, me dépasse, je le colle, et on continue comme ça 1 km. Son copain en vélo route est complètement largué. On bavarde un peu : il est marathonien, et touche un peu à tous les sports. Il me félicite en me disant que j'ai une belle technique.
Ceci dit, quel sport n'est pas technique ?
Demi-tour à Thionville, je rentre, cette fois avec un vent plutôt défavorable, mais toujours avec un patinage bien ample et régulier.
Ennery - Thionville, départ 18h54
18,04 km en 39:42, soit 27,3 kmh (max. 35,5 kmh)
Thionville - Ennery (pas de pause) départ 19h34
18,22 km en 43:21, soit 25,2 kmh (max. 34,3 kmh)
Moyenne du ride 36 bornes : 36,26 km en 1h23:03, soit 26,19 kmh.
Total de la journée : 137,60 km en 5h22:14, soit 25,62 kmh

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4580
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 06 sept. 2020 20:08

05 Septembre 2020 (Samedi)
Roulage matinal 40 bornes
en une seule prise chrono, en Bont Jet Platines PS XXX 3x125 13" roues Matter One20Five Disc Core F0 usées, sans chevillères, juste en chaussettes dans mes coques carbone.
C'est encore un roulage basse intensité. De toutes façons ma forme ce matin ne me permet pas de faire autrement.
Le temps a bien changé : frais (de 16°C à 19°C), couvert, venteux (15 à 25 kmh de NW) et même quelques légères gouttes d'averse en fin de ride.
Je fais Ennery - Thionville D953 - Hauconcourt (pont de l'A4) - Ennery.
Départ à 09h16 pile du matin
40,31 km en 1h35:45, soit 25,3 kmh (max. 35,7 kmh)
Pas mal de choses à faire l'après-midi, donc repos, et d'ailleurs la météo ne donne pas trop envie : très nuageux et venteux avec des petites gouttes intermittentes.

06 Septembre 2020 (Dimanche)
Roulage matinal 55 bornes, en Bont Jet Platines PS XXX 3x125 13" roues Matter One20Five Disc Core F0 usées, sans chevillères.
Basse intensité. Sur la fin, l'absence de chevillères se ressent sur la pointe des malléoles externes.
Très frais ce matin : 11°C, et ça monte lentement jusqu'à 14°C vers midi.Très nuageux avec quelques percées de ciel bleu et de soleil voilé, vent faible 5 kmh de Nord. Une journée d'automne, ou presque.
Ennery - Thionville D953 - Départ à 09h04
18,12 km en 43:46, soit 24,8 kmh (max. 33,1 kmh)
Pause 3 min. à Thionville
Thionville D953 - La Maxe - Ennery (sans pause) - Départ à 09h50
37,63 km en 1h29:45, soit 25,2 kmh (max. 35,4 kmh)
Total du ride : 55,75 km en 2h13:31, soit 25,05 kmh


Après du repos, nouveau ride l'après midi, 40 km.
Toujours nuageux mais le soleil se fait plus présent. Température autour de 18°C et vent WNW 10 kmh. C'est dimanche, il y a du monde sur la piste, dont une famille de cygnes qui n'entendent pas céder le terrain aux passants. À la barrière de l'écluse de Talange, la gendarmerie verbalise des ados scooterisés pris en flag sur la piste, ils font un peu la gueule.
Ennery - Thionville D953 - Départ à 14h55
18,41 km en 39:17, soit 28,1 kmh (max. 35,0 kmh)
Pause 3 min. à Thionville
Thionville D953 - Pont A4 - Ennery - Départ à 15h36
21,78 km en 51:13, soit 25,5 kmh (max. 34,4 kmh)
Total du ride : 40,19 km en 1h30:30, soit 26,64 kmh


La journée touche à sa fin, le soleil est éblouissant, tout est doré.
Petite opération de mini-thermoformage aux pointes des malléoles externes de mes rollers : chauffage et poussage avec le manche d'un tournevis, afin de donner juste un peu plus d'espace sur les pointes.
Et test, bien sûr, avant le coucher du soleil, sur une piste quasi déserte, à part quelques personnes qui profitent des derniers rayons de la journée.
Ennery - Passerelle d'Illange - Départ à 19h00
14,63 km en 32:35, soit 26,9 kmh (max. 35,2 kmh)
30 secondes de pause
Passerelle d'Illange - Ennery - Départ à 19h33
14,76 km en 33:49, soit 26,2 kmh (max. 34,5 kmh)
Total du ride : 29,39 km en 1h06:24, soit 26,55 kmh

Test plutôt concluant, il n'y a plus de point de pression aux pointes des malléoles externes et le maintien est toujours là. Mais, à tester sur du long...

Total de la journée : 125,33 km en 4h50:25, soit 25,89 kmh
... Et 303,24 km pendant ce long week-end de 3 jours.

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4580
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 11 sept. 2020 18:40

11 Septembre 2020 (Jour de congés)
Ce matin, j'ai rendez-vous à 08h45 à l'hôpital Bel-Air de Thionville pour faire un bilan 1 mois après mon accident.
J'y vais en roller, équipé vitesse + sac à dos.
Sortie roller 40 km le matin en 2 étapes, Ennery - Thionville AR
En Bont Jet 3x125 platines PS XXX 13" roues Matter Disc Core One20Five F0 usées.
Il y a 17 km de piste, puis 3,5 km d'urbain, le tout 2 fois.
12°C tôt le matin (ça devrait monter à 26°C), soleil, ciel bleu, petit vent ENE 10 à 15 kmh.
Aller :
Départ à 07h11 - Ennery - Écluse Thionville
17,87 km en 41:37, soit 25,8 kmh (max. 37,2 kmh)

Départ à 07h52 - Écluse Thionville - Hôpital Bel-Air Thionville
3,66 km en 11:37, soit 18,9 kmh (max. 31,1 kmh)
Grande prudence sur ce parcours urbain extrêmement piégeux : On est vendredi matin, je préfère éviter le pont de la D953, je passe donc par les quais. Ensuite, l'allée cyclable centrale le long de la rue qui a 3 noms (Allée Poincaré, Libération, Bel Air...) est en intersection avec de nombreuses rues transversales.
Retour :
Départ à 09h11 - Hôpital Bel-Air Thionville - Écluse Thionville
3,65 km en 11:36, soit 18,9 kmh (max. 27,3 kmh)

Départ à 09h26 - Écluse Thionville - Ennery
17,68 km en 38:30, soit 27,6 kmh (max. 34,0 kmh)
Total urbain : 7,31 km en 23:13, soit 18,89 kmh
Total piste : 35,55 km en 1h20:07, soit 26,62 kmh


Après un peu de repos, je repars pour un bon 50 bornes, sous un soleil qui fait monter la température jusqu'à 28°C à l'ombre. Le vent est toujours orienté Est, mais plutôt SE, autour de 10 kmh.
Rue de la Digue à Thionville : Rencontre avec Sanglier, que je n'avais pas vu depuis mon accident (1 mois déjà !), on roule un peu ensemble sur 4 km. Il a vraiment amélioré sa technique et par là même sa vitesse de croisière, et c'était un plaisir que de rouler ensemble avec le même rythme.
Pour ma part, pas de sprints à 40 kmh, c'est toujours le patinage en mode économie d'énergie, pour faire de l'endurance. Par contre avec cette épaule fragile, j'hésite à m'embarquer dans une endurance vélo, l'appui sur le guidon risquant d'être assez douloureux à la longue. (il faudra quand même que je teste le vélo sur un ride d'1 heure environ).
Départ à 12h04 - Ennery - Thionville D953
18,53 km en 42:43, soit 26,0 kmh (max. 36,3 kmh)
Départ à 12h49 - Thionville D953 - La Maxe (plus 1 bifurcation Rue de la Digue avec Sanglier)
29,30 km en 1h08:25, soit 25,7 kmh (max. 35,7 kmh)
Pause 19 min. à la Maxe, interversion des roues et séchage des chaussettes au soleil...
Départ à 14h16 - La Maxe - Ennery
12,03 km en 28:30, soit 25,3 kmh (max. 33,0 kmh)
Total de cette sortie : 59,86 km en 2h19:38, soit 25,72 kmh


La journée ne serait pas complète sans une troisième sortie :
(le thermomètre affiche 28°C dans ma voiture)
Départ à 17h14 - Ennery - Thionville D953
18,29 km en 40:45, soit 26,9 kmh (max. 34,3 kmh)
2 min. de pause à Thionville
Départ à 17h56 - Thionville D953 - Ennery
18,16 km en 41:11, soit 26,5 kmh (max. 34,5 kmh)
Total de cette sortie : 36,45 km en 1h21:56, soit 26,69 kmh
Total de la journée (piste) : 131,86 km en 5h01:41, soit 26,22 kmh
Total de la journée (piste + urbain) : 139,17 km en 5h24:54, soit 25,70 kmh
Dernière modification par gui_gui le 13 sept. 2020 18:57, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4580
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 12 sept. 2020 19:14

12 Septembre 2020 (Samedi)
Roulage endurance le matin 55 km sans forcer
En Bont Jet 3x125 platines PS XXX 13" roues Matter Disc Core One20Five F0 usées.

J'ai fait 3 prises chrono mais en fait il n'y a eu aucune pause, aucun temps mort.
De 14 à 17°C, soleil, ciel bleu, vent SSE 10 à 15 kmh.
Beaucoup de pelotons et randos cyclistes ce matin.
Départ à 08h35 - Ennery - Thionville D953
18,36 km en 43:25, soit 25,4 kmh (max. 34,4 kmh)
Départ à 09h19 - Thionville D953 - La Maxe
25,56 km en 1h00:53, soit 25,2 kmh (max. 34,2 kmh)
Départ à 10h20 - La Maxe - Ennery
11,99 km en 28:04, soit 25,6 kmh (max. 33,5 kmh)
Total de cette petite endurance : 55,91 km en 2h12:22, soit 25,34 kmh


Après du repos (balade-shopping avec ma fille, une fois n'est pas coutume), je me refais un run en fin d'après-midi.
Honnêtement, je ne sais pas si je tiendrai 36 ou 55 km. La différence c'est qu'à un moment je passe devant la bifurcation d'Hauconcourt, qui mème chez moi... Qui me tend les bras et m'incite à arrêter à 36. Mais, non, j'ai bien tenu les 55 km...
Le vent a forci, il est maintenant entre 15 et 20 kmh, de Sud-Sud-Ouest, et il fait presque 28°C.
Départ à 16h19 - Ennery - Thionville D953
18,10 km en 41:12, soit 26,4 kmh (max. 36,4 kmh)
Pas de pause - Départ à 17h01 - Thionville D953 - La Maxe
25,56 km en 1h00:29, soit 25,4 kmh (max. 33,4 kmh)
Pas de pause - Départ à 18h02 - La Maxe - Ennery
12,02 km en 28:41, soit 25,1 kmh (max. 35,4 kmh)
Total de cette endurance : 55,68 km en 2h09:22, soit 25,82 kmh
Total de la journée : 111,59 km en 4h21:44, soit 25,58 kmh

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4580
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 13 sept. 2020 19:00

13 Septembre 2020 (Dimanche)
Roulage endurance le matin 50 km, avec pas mal de fatigue...
En Bont Jet 3x125 platines PS XXX 13" roues Matter Disc Core One20Five F0 usées.

Beaucoup, beaucoup de monde sur la piste ce matin ! Vélos électriques conduits par des personnes âgées, sous l'emprise de puissantes drogues tranquillisantes, réparateurs de pneus crevés au milieu de la piste, rouleurs de front, chiens en liberté, pêcheurs...
Je croise vers l'écluse de Richemont, une importante rando roller (au moins 30 personnes) - Ils vont vers Thionville et sont partis du parking près de la déchèterie de Talange.
J'enchaîne avec 4 tours de boucle "Marques Avenue", qui est déserte ou presque.
De 16 à 20°C, soleil, ciel bleu, vent Nord 5 à 10 kmh.
Départ à 09h39 - Ennery - Thionville D953
18,44 km en 43:55, soit 25,2 kmh (max. 33,9 kmh)
Pause 2 min. à Thionville
Départ à 10h24 - Thionville D953 - Ennery + 4 tours de boucle "Marques Avenue"
32,23 km en 1h14:48, soit 25,8 kmh (max. 34,9 kmh)
Total de cette sortie : 50,67 km en 1h58:43, soit 25,60 kmh


J'ai juste envie de calme et de nature... Je passe tout l'après-midi au bord de la rivière, à me baigner (l'eau est maintenant plus froide), et a lézarder au soleil. Un bon repos nécessaire.
Trajets en mode urbain/pépère pour accéder et revenir du spot :
2,73 km en 7:30, soit 21,9 kmh (max. 29,0 kmh)
Et 6,01 km en 14:38, soit 24,7 kmh (max. 34,1 kmh)
Total du mode pépère : 8,74 km en 22:08, soit 23,69 kmh
Total de la journée : 59,41 km
Total de ce week-end de 3 jours : 310,17 km

Et finalement, je passerai les 6000 km plutôt dans 2 jours...

Avatar de l’utilisateur
sanglier76
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 1531
Inscription : 17 mars 2010 21:36
Localisation : THIONVILLE-57
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par sanglier76 » 13 sept. 2020 19:32

T'as du croiser le club d'Ennery !
j'ai tenté d'aller voir cet apm le nouveau tronçon vers rombas mais l'accès était barré....on peut déjà voir l'accumulation de brindilles et feuilles car ce début de piste est sous les arbres !

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4580
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 16 sept. 2020 4:56

Et du coup, pour ce tronçon, c'est vrai qu'il y a encore des barrières, mais c'est juste un filet plastique qui est d'ailleurs tombé à terre. Tu t'es quand même avancé de quelques kilomètres, sur cette piste ?

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4580
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 18 sept. 2020 13:13

Ça fait 2 semaines que je me fais 13 km matin, 13 km soir, en semaine, lesté d'un sac à dos de 3 ou 4 kg. Je profite de ces derniers beaux jours d'été pour rejoindre la gare d'Uckange, d'où je continue jusqu'au boulot en train. Ces 26 km quotidiens sont faits à environ 26 kmh de moyenne. J'imagine que patiner avec ce sac à dos, sur des runs de 30 min bi-quotidiens ne peut être que bénéfique pour la puissance… tout en me laissant du jus pour avoir envie de faire de l'endurance les week-ends.
À 6 semaines après mon accident (déboîtement de l'épaule droite) je n'ai toujours pas retrouvé toute l'amplitude de mon bras, beaucoup de mouvements et d'appuis déclenchent encore une douleur bien au-delà du supportable.
Pourtant, les progrès sont quotidiens. C'est dire à quel point il y a eu des dégâts. La fonte musculaire est impressionnante, et pas seulement pour le bras droit, mais tout mon côté droit du torse, des pecs aux transverses, de l'épaule au bout des doigts. C'est comme si j'avais fondu d'un côté.
Les exercices de kiné sont simples à reproduire chez soi, il suffit d'avoir un ballon, un mur, des tendeurs, de quoi les accrocher, et y consacrer au moins 45 min. par jour. Ces exercices doivent être menés jusqu'à la limite de la douleur supportable, sans jamais la dépasser.
Cela fait juste une semaine que j'ai pu me remettre en position pompes sans toutefois pouvoir bouger beaucoup : là encore, c'est la douleur qui joue le rôle d'arbitre. Le bilan est donc positif puisque la fonte musculaire est désormais stoppée et que je suis déjà sur un processus de remusculation.

Avatar de l’utilisateur
gui_gui
Equipe ReL
Equipe ReL
Messages : 4580
Inscription : 28 nov. 2004 13:48
Localisation : METZ (Extrême Orient)
Contact :

Re: La Moselle en Roller

Message par gui_gui » 20 sept. 2020 17:35

19 Septembre 2020 (Samedi)
Roulage endurance 89 km bien régulier sans trop forcer, avec sac à dos (2 gourdes de 600 ml d'eau) + 1 gourde à la main
En Bont Jet 3x125 platines PS XXX 13" roues Matter Disc Core One20Five F0 usées.
De 22 à 24°C, ciel voilé, nuageux avec tout de même pas mal de luminosité, le soleil parvenant à percer assez facilement. Vent faible Est 5 à 10 kmh.
Je ne sais pas si c'est l'effet "rentrée", mais j'ai croisé 4 scooters sur la piste aujourd'hui. Un raccourci dangereux...
Départ à 11h33 - Ennery - Thionville D953
18,37 km en 40:24, soit 27,3 kmh (max. 33,2 kmh)
2 min. de pause à Thionville
Départ à 12h15 - Thionville D953 - La Maxe
25,58 km en 1h00:27, soit 25,4 kmh (max. 33,1 kmh)
2 min. de pause à La Maxe
Départ à 13h18 - La Maxe - Thionville D953
25,53 km en 59:22, soit 25,8 kmh (max. 33,6 kmh)
Je croise Sanglier qui s'entraine rue de la Digue et qui essaye ses nouveaux roller Cadomotus NS2, en mode test sans trop forcer, mais en posant bien et avec une bonne cadence. On roule ensemble 3 ou 4 km.
Pas de pause à Thionville
Départ à 14h18 - Thionville D953 - Ennery
20,18 km en 48:16, soit 25,1 kmh (max. 33,7 kmh)
Total de cette endurance : 89,66 km en 3h28:29, soit 25,80 kmh

Répondre