[TEST] 3x125mm

Toutes les informations sur les randonnées roller dans les villes, les balades sur roulettes (avec un seul "L") mais aussi les raids et la pratique du roller sur longue distance...

Modérateurs: DELVAR, Appache-Zwoofff, sg1_diablo, Rollo, Gadget, emile64, clochette, wawa, 8wd, alfathor, BOBOR

Re: [TEST] 3x125mm

par JM ROLL » 18 Juin 2018 17:58

les frottements internes aux roulements vont tendre à diminuer la vitesse de rotation, .... tes roulements peuvent concrètement pas tourner à une vitesse infinie ; y'a un moment où la poussée additionnelle que tu fournis est vite compensée par les frottements au sols et dans le roulement.


Moi aussi je comprend que ton approche se fait par les roulements.
Ils ne peuvent pas tourner à une vitesse infinie, c'est sur. Néanmoins, un roulement standard est prévu pour tourner à 10000 tours minutes, avec une pression élevée (certe dans un environnement propre, et avec une bonne lubrification, car dans un environnement industriel).
A priori, nous ne sollicitons pas trop les roulement par rapport à leurs possibilités.

Personnellement, j'ai testé plusieurs types de roulements, notamment parce qu'après avoir roulé sous la pluie, ou sur des terrains pas propres, ils nécessitent de l'entretien et finissent par s'abimer et doivent enfin être remplacés :
- pas cher à 15€ les 16, qualité standard genre ABEC 7 ou 9 à 40 ou 60€, "swiss" chers que j 'ai flingués en une seule course sous la pluie (arghhhh), hybride céramique chinois et japonais (plus ou moins cher selon la provenance...),
- avec de l'huile roller, de la graisse roller, du gel roller, de l'huile moteur, de la graisse mécanique, de la graisse marine, du lubrifiant vélo ; bref j'ai tout essayé je crois.
Au final, la différence que j'ai ressentie est minime. Les frottements semblent rester faibles avec tous les roulements, pourvus qu'ils soient propres et lubrifiés d'une manière ou une autre (sauf avec la graisse "collante" qui freine vraiment).

Je garde néanmoins un jeu de bonne qualité, presque neuf, lubrifié à l'huile fine, pour les courses : ca me donne quand même l'impression d'aller plus vite...
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 18
Inscription: 25 Avr 2018 21:40

Re: [TEST] 3x125mm

par gui_gui » 18 Juin 2018 18:34

Ben je sais pas pourquoi mais je vais plus vite sur piste lisse que sur gratton. Les vibrations mes bousillent tout mon patinage.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4296
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: [TEST] 3x125mm

par lokonel » 18 Juin 2018 19:06

JM ROLL a écrit:[...] Au final, la différence que j'ai ressentie est minime. Les frottements semblent rester faibles avec tous les roulements, pourvus qu'ils soient propres et lubrifiés d'une manière ou une autre (sauf avec la graisse "collante" qui freine vraiment).

Je garde néanmoins un jeu de bonne qualité, presque neuf, lubrifié à l'huile fine, pour les courses : ca me donne quand même l'impression d'aller plus vite...
Plus le lubrifiant est visqueux (ou en trop grande quantité), plus il gêne le déplacement des billes.
Le problème de l'huile fine, c'est qu'au bout de quelques dizaines de kilomètres il ne reste plus grand chose. Il faudrait en remettre à chaque fois. Il y a un compromis à trouver et je continue à être satisfait de la SKF LGLT-2.

Pour le roulage des grandes roues, au delà des histoires d'inertie, je pense que c'est simplement lié à leur faculté de moins buter contre les aspérités de la route. En caricaturant, une roue de 10 mm de diamètre tapera durement dans la structure du bitume, alors qu'une roue de 1 m sera moins freinée. Pour illustrer, voir les roues de 21" à l'avant des motos tout-terrains (contre 18" ou 19" à l'arrière), ou les roues de 29" en VTT.
Ça rejoint l'explication de Gui_gui.
Membre bienfaiteur
 
Messages: 239
Inscription: 23 Avr 2010 22:48

Re: [TEST] 3x125mm

par Pushte » 18 Juin 2018 20:00

Un roulement n'a pas besoin de corps gras pour tourner, il en a besoin pour ne pas chauffer, certes ça revient au même, mais sachant cela, sur une très longue distance, autant choisir du gel ou de la graisse, qui va devoir monter en température pour tourner de manière fluide tout en ne s'échappant pas facilement. Dans le cas d'une course courte, une huile fine sera parfaite.
Patineur asymétrique touche à tout :
Pied gauche : Seba SX 10th anniversary
Pied droit : Seba SX 2014
VTT Nakamura summit 730 LTD
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 594
Inscription: 22 Juin 2015 22:18

Re: [TEST] 3x125mm

par gui_gui » 18 Juin 2018 21:04

Vous êtes sûrs que nos roulements, en roller, chauffent ? Sur une machine à 10.000 tours ok je dis pas, mais en roller !...
Ben si ils chauffent déjà en roller, alors sur machine, ils devraient fondre non ?
Bon je crois qu'à nos vitesses ils ne chauffent pas. (ou alors de façon négligeable) Sinon ça voudrait dire qu'une portion considérable de notre poussée serait convertie en chaleur, comme pour un frein. (c'est son principe d'ailleurs au frein : convertir l'énergie cinétique en énergie chaleur)
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4296
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: [TEST] 3x125mm

par Pushte » 18 Juin 2018 21:30

Ils chauffent, comme tout contact metal/metal, mais c'est immédiatement dissipé par le corps gras.

J'ai vu des billes de roulement qui n'étaient plus circulaires à cause du manque de lubrification et donc de la chaleur.

Un forêt dans un bloc d'inox, pour une avancée de 10 mm / minute tournera environ à 200 tours par minute (ça dépend aussi du diamètre...) et sans huile de coupe, ça fume et ça fond (même en acier rapide) et je parle d'inox 304 (standard, pour les casseroles par exemple), si on parle d'acier à couteau, c'est bien pire !

Un autre exemple, coupe un tube de metal (inox, soyons fous !) à la scie à metaux, ton bras ne va pas très vite, mais le tube et la lame de scie seront chauds à la fin de l'opération. CQFD
Patineur asymétrique touche à tout :
Pied gauche : Seba SX 10th anniversary
Pied droit : Seba SX 2014
VTT Nakamura summit 730 LTD
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 594
Inscription: 22 Juin 2015 22:18

Re: [TEST] 3x125mm

par gui_gui » 18 Juin 2018 21:41

Ta comparaison entre scie à métaux et roulements à billes te semble-t-elle relever des mêmes ordres de grandeur pour les frottements ? Il ne me semble pas...
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4296
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: [TEST] 3x125mm

par Pushte » 18 Juin 2018 22:02

Même ordre de grandeur, non, mais même phénomène, oui.

Au final, bien malin serait celui qui pourrait dire quel est l'influence de chaque facteur (vitesse / lubrification / charge radiale ou axiale... ) sur la température du roulement dans le cas du roller, ce qui est sûr, c'est qu'avec des 608 zz de chez NTN SNR , on monte à 45k rpm, en roller jamais on atteindra ça, donc un combiné du reste doit expliquer l'échauffement.

Pour le cas du graton c'est un peu différent, mais je pencherai vers 3 facteurs (j'ai bien une idée du prépondérant, mais je suis pas sûr) :
1) l'effet «micro bosses» expliqué un peu plus haut (mon préféré)
2) les forces antagonistes à ta poussée (charges radiales par exemple)
3) l'inconfort qui limite l'efficacité de la poussée.
Patineur asymétrique touche à tout :
Pied gauche : Seba SX 10th anniversary
Pied droit : Seba SX 2014
VTT Nakamura summit 730 LTD
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 594
Inscription: 22 Juin 2015 22:18

Re: [TEST] 3x125mm

par YamaKyu » 19 Juin 2018 0:35

Pushte a écrit:
gui_gui a écrit:Bon, ce que je comprends de ton explication, c'est qu'à vitesse de déplacement égale, le 80 mm tourne plus vite que le 125, OK.

Et que là intervient alors le frottement du roulement, supérieur donc en 80 qu'en 125, toujours à vitesse égale. OK

Cependant un pressentiment totalement infondé et personnel me laisse entrevoir que ce frottement du roulement est négligeable devant les frottements au sol…
à condition of course que ce soit un roulement en bon état de marche, huilé et tout, pas soudé par la rouille :mrgreen:


Euh, les frottements au sol te permettent d'avancer, pas le contraire (en mode poussée) c'est bien le moteur (cardio + muscles) qui est ta limite.

Les frottements des roulements sont négligeables... on le voit rien qu'en faisant du downhill.

Prenez une pente, même pas très raide, mais très longue, vous accélérerez jusqu'à ce que la prise au vent soit supérieure à la force gravitationnelle (vous en avez pour un bout de temps)

Enlevez la force gravitationnelle, ajoutez votre propre force de poussée vous obtenez la même chose.

À diamètre supérieur, la fréquence des poussées sera plus faible pour atteindre la même vitesse.

Mixez toutes ces infos pour répondre aux différentes questions que vous posez ici.

Edit : pour info, les roulements que j'utilise dans mes rollers proviennent de l'industrie agroalimentaire, ils sont donnés pour une rotation max de 2000 tours par minute, disons qu'on est safe jusqu'à 1000, avec des roues de 80, ça donne :
Pi x 80 x 1000 = 25 km par minute soit
1500 km/h en arrondissant. On est très loin d'atteindre la limite des roulements en 80...
Je savais qu'il me manquait un truc énorme dans mon raisonnement ; la prise au vent, merci ! Je l'avais sur le bout de la langue mais ça voulait pas sortir !

Mais je pense qu'il y a un souci d'échelle à ton calcul o/

1000 tours par minute c'est chiant comme unité donc je vais plutôt utiliser 16,667 tours par secondes et mettre le diamètre de la roue en mètres :

Vitesse = Périmètre de la roue (en m) x vitesse de rotation (en tours/s)
Vitesse = Pi x diamètre x 1000/60
Vitesse = Pi x 0.08 x 16.667
Vitesse = 4.18 m/s = 15.07km/h

Est-ce que ce serai pas plutôt ça ?
- Yamakyu

@lighkyu
Mon blog, Blue Screen of Life
Image

Soyez déterminés
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66
Inscription: 23 Mar 2016 15:18

Re: [TEST] 3x125mm

par gui_gui » 19 Juin 2018 5:29

Petite erreur de virgule mal placée en effet, et les roulements à billes sont conçus pour tenir à 60000 tours voire 80000 rpm
https://www.youtube.com/watch?v=rB8sQrtMO3Q
Mais laissons-là les roulements, ce n'est vraiment pas le sujet finalement.
La vitesse atteinte en roller dépendra surtout de la technique du patinage, puisqu'à énergie dépensée égale moi je vais rouler comme un crabe à 35 km et n'importe quel bon patineur(euse) de club vitesse va me dépasser avec ses 45/50 kmh.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4296
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: [TEST] 3x125mm

par YamaKyu » 19 Juin 2018 12:27

Ah. 60000 rpm. Là on parle xD

Meanwhile je peine à dépasser 18km/h en vitesse moyenne sur des sessions de 30km avec mes 110. J'ai du chemin encore !
- Yamakyu

@lighkyu
Mon blog, Blue Screen of Life
Image

Soyez déterminés
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 66
Inscription: 23 Mar 2016 15:18

Re: [TEST] 3x125mm

par JM ROLL » 19 Juin 2018 21:30

Il y a un consensus qui se dégage sur l'effet "lissant" des grandes roues sur les grattons, au final bénéfique ; ce n'est pas un scoop mais c'est bien de l'expliquer :

- effet physique :
Pour le roulage des grandes roues, au delà des histoires d'inertie, ... c'est simplement lié à leur faculté de moins buter contre les aspérités de la route.

Pour le cas du graton c'est un peu différent, mais je pencherai vers 3 facteurs ... 1) l'effet «micro bosses» expliqué un peu plus haut (mon préféré)

On va effectivement plus vite sur un sol lisse par rapport à un goudron de moins bonne qualité, toutes choses égales par ailleurs ; ce serait intéressant de faire des mesures la-dessus d'ailleurs

- effet physiologique :
je vais plus vite sur piste lisse que sur gratton. Les vibrations mes bousillent tout mon patinage.

3) l'inconfort qui limite l'efficacité de la poussée.

Effectivement, pendant une course j'ai pris un relais sur une section gratonneuse (en 110), avec la volonté de ne pas ralentir, même si ça ralait et geignait derrière : on a rattrapé un autre peloton, et une plus grande vitesse faisait mieux passer les aspérités (effet "tôle ondulée" dans "Le salaire de la peur"). Mais c'est clair que ça demande de l'énergie et de l'enthousiasme, et l'effet destructeur aurait pris l'avantage à plus long terme.

Je comprend mieux l'engouement pour le 125, au delà de l'effet de mode, ou de la course à l'armement.
Reste à gérer la hauteur qui ne pardonne pas les défauts techniques.
Je prend ça comme une motivation supplémentaire pour bien patiner, ce qui pour un amateur comme moi, est plus important que de gagner de la vitesse absolue.
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 18
Inscription: 25 Avr 2018 21:40

Re: [TEST] 3x125mm

par lokonel » 21 Juil 2018 22:18

Une discussion super intéressante entre quelques amateurs qui débattent tranquillement sur leurs impressions de roulage.
Ils abordent notamment les différences de ressenti entre les G13, les One20five et les G13 CHR.

Merci Pascal pour cet esprit de partage qui donnerait envie à un cul-de-jatte de chausser des patins.
C'est providentiel à une époque où le roller me semble devenir léthargique.
De nombreuses années en arrière, les vidéos d'Eddy Matzger me donnaient envie de chausser, aujourd'hui les tiennes prennent le relais.

Image
Membre bienfaiteur
 
Messages: 239
Inscription: 23 Avr 2010 22:48

Re: [TEST] 3x125mm

par mrfroggy29 » 22 Juil 2018 14:40

Je viens juste de la regarder, on sent quand même qu on à faire a des mecs pointus sur le matos!
Merci pour la vidéo, les discussions sur le roller sont plutôt rares.
Du coup ça me donne envie d essayer le roller de vitesse :)
Seba FR1 Custom: Strap Frx, Roues Defcon DD
Commencal Custom, 1x10, Fourche Kona P2
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 354
Inscription: 13 Nov 2017 20:24
Localisation: Finistere sud

Re: [TEST] 3x125mm

par mrfroggy29 » 22 Juil 2018 14:43

lokonel a écrit:
JM ROLL a écrit:[...] Au final, la différence que j'ai ressentie est minime. Les frottements semblent rester faibles avec tous les roulements, pourvus qu'ils soient propres et lubrifiés d'une manière ou une autre (sauf avec la graisse "collante" qui freine vraiment).

Je garde néanmoins un jeu de bonne qualité, presque neuf, lubrifié à l'huile fine, pour les courses : ca me donne quand même l'impression d'aller plus vite...
Plus le lubrifiant est visqueux (ou en trop grande quantité), plus il gêne le déplacement des billes.
Le problème de l'huile fine, c'est qu'au bout de quelques dizaines de kilomètres il ne reste plus grand chose. Il faudrait en remettre à chaque fois. Il y a un compromis à trouver et je continue à être satisfait de la SKF LGLT-2.

Pour le roulage des grandes roues, au delà des histoires d'inertie, je pense que c'est simplement lié à leur faculté de moins buter contre les aspérités de la route. En caricaturant, une roue de 10 mm de diamètre tapera durement dans la structure du bitume, alors qu'une roue de 1 m sera moins freinée. Pour illustrer, voir les roues de 21" à l'avant des motos tout-terrains (contre 18" ou 19" à l'arrière), ou les roues de 29" en VTT.
Ça rejoint l'explication de Gui_gui.


Une petit illustration sur l angle d attaque des roues vtt, mais j imagine que ça peut s appliquer aux roues de roller:
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Seba FR1 Custom: Strap Frx, Roues Defcon DD
Commencal Custom, 1x10, Fourche Kona P2
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 354
Inscription: 13 Nov 2017 20:24
Localisation: Finistere sud

Re: [TEST] 3x125mm

par senglar » 22 Juil 2018 19:03

gui_gui a écrit:La vitesse atteinte en roller dépendra surtout de la technique du patinage, puisqu'à énergie dépensée égale moi je vais rouler comme un crabe à 35 km et n'importe quel bon patineur(euse) de club vitesse va me dépasser avec ses 45/50 kmh.


Un petit aparté; quoique plus ou moins dans le sujet, soit 3×125mm et la vitesse qui en découle.

45/50 km/h en roller...
50 km/h sur mon b'twin facet5 avec roues campa zonda et pneu Michelin pro4 race c'est braquet 50×12 et à 70/80 tours/minutes.

Bref faut y aller... Et si je ne suis pas Alexis vuillermoz (coureur du tour qui vit pas loin) je ne suis pas très souvent doublé.

Bon mes FR1 pèsent 2kg, mais avec des roues de 110mm si j'arrive à 30 km/h en pointe ça doit être le max.

Question: ces vitesses viennent de strava ou autre, ou du simple mais plus fiable calcul distance parcourue / temps roulé..?
Seba fr1 310, commençal supernormal, b'twin facet5 (en vente), genesis CDF, cbt italia single speed (en fonte véritable...)
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 722
Inscription: 14 Avr 2014 14:59

Re: [TEST] 3x125mm

par gui_gui » 22 Juil 2018 19:55

Salut, mes vitesses c'est dixit mon Garmin 310 forerunner. Quand j'avais pas de GPS, je faisais le calcul avec openrunner.com pour la carte et ma montre pour le temps.
que ce soit pour l'une ou l'autre méthode, les chiffres sont cohérents.
à chaque sortie que je fais, il y a des pointes de vitesse (qui feraient gentiment sourire les 3 bêtes de la géniale vidéo en lien plus haut), et oui, je confirme, des pointes à 35, 36, et parfois plus de 40 quand le Dieu Eol est avec moi.
Sinon il y a aussi en mode compét, dans les 6h : lorsqu'il faut suivre certains lièvres, oui les vitesses sont plus proches du 40 que du 30.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4296
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: [TEST] 3x125mm

par senglar » 22 Juil 2018 21:21

OK, c'est plus plausible. :wink:

À force d'homme 35/40 km/h c'est une chose, 45/50 c'en est une autre (vitesse du peloton du tour de France pas exemple).
Seba fr1 310, commençal supernormal, b'twin facet5 (en vente), genesis CDF, cbt italia single speed (en fonte véritable...)
Avatar de l’utilisateur
 
Messages: 722
Inscription: 14 Avr 2014 14:59

Re: [TEST] 3x125mm

par gui_gui » 23 Juil 2018 4:46

35/40 c'est mes vitesses de pointe, pas mes vitesses moyennes ! (j'aurais bien aimé)
Par contre tu sais que les marathons 42 k sont couverts par les grands champions en moins d'1 heure, et là on est bien dans les vitesses moyennes.
Donc tu peux facilement imaginer les vitesses de pointe pour ces gars-là.
Avatar de l’utilisateur
Equipe ReL
Equipe ReL
 
Messages: 4296
Inscription: 28 Nov 2004 13:48
Localisation: METZ (Extrême Orient)

Re: [TEST] 3x125mm

par Gribouille » 23 Juil 2018 5:43

Dernier marathon de Rennes, vitesse de pointe de Bart et Ewen dans la ligne droite devant le podium : 67 km / h...
Membre bienfaiteur
 
Messages: 172
Inscription: 01 Fév 2013 13:29

PrécédenteSuivante

Qui est en ligne
Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 8 invités
cron